Découvrez nos œuvres

Art
contemporain
africain

Découvrez nos œuvres

Art
contemporain
africain

(valeur : 150 €)

OFFERTS

Frais de préparation & d’emballage

+

les oeuvres

toutes

sur

-10%

Découvrez nos œuvres

Découvrez tous nos artistes de talent confirmés et en devenir

Découvrir

Découvrez tous nos artistes de talent confirmés et en devenir

Art In Mov

Galerie en ligne d’art africain

Nos différents mouvements artistiques

Françoise movilliat

Art in Movrépond à vos questions

Besoin d’un conseil ?
Des informations supplémentaires sur une oeuvre ou un artiste ?
Françoise et son équipe de passionnés d’art sont là pour vous répondre »

+32 (0)470 461 100 ou via Notre formulaire

Découvrez en vidéo ART IN MOV

Nos artistes du moment Tous nos artistes

  • Aisso Eliane

    Eliane Aisso, un travail de sculpture et de photographie autour des "assen" ou autels à ancêtres à découvrir.

    Cette jeune femme, artiste contemporaine est passionnée par l’art depuis son adolescence. Elle décline son travail à travers différents médiums comme la peinture, le textile, la photographie, les sculptures, les installations. En 2018, elle débute une carrière internationale à l’occasion de la biennale de Dakar.

    La naissance de l'artiste

    Eliane naît dans la région centrale du Bénin, au sein d’une famille nombreuse. Comme dans   beaucoup de familles, on pousse le fils aîné vers un cursus scientifique, des études dignes d’un futur chef de famille. En tant que femme, Eliane a eu la chance de pouvoir se diriger vers un secteur plus créatif. Après un parcours classique, son père lui a conseillé d’approfondir sa sensibilité artistique par une formation pluridisciplinaire à l’Ecole des Métiers d’Arts à Abomey-Calavi (Bénin).

    Une personne avenante

    L’artiste est une personne agréable, humble, prévenante. Elle a une grande capacité d’adaptation, ce qui lui permet d’intégrer facilement de nouveaux groupes, de nouvelles dynamiques, … Elle observe, prend du recul, s’imprègne de son milieu, de ses découvertes et explorations, qu’elle met au service de sa démarche artistique.

    A l'écoute des anciens

    Elle a le privilège de faire partie d’un groupe d’artistes béninois de tout âge. Dominique ZINKPE, plasticien béninois, est son mentor. Cela lui procure un appui, un soutien, un regard extérieur, des échanges constructifs sur sa démarche et sa recherche artistique. Avec beaucoup de respect, elle recueille et applique les conseils de ses aînés.  

    Résidence au Fresnoy à Tourcoing

    En 2018, elle intègre une formation de deux ans au Studio des Arts Contemporains du Fresnoy à Tourcoing, en France. C’est un lieu privilégié où les artistes peuvent explorer, intégrer les nouvelles technologies, les appliquer dans leurs œuvres et les exposer. Développer son art, ouvrir de nouveaux chemins est un défi de tous les instants pour une jeune artiste.

    Une artiste à découvrir !

    Extrait de sa bibliographie

    2019-11             « 80 ANS DE PHOTOGRAPHIE EN TERRE VAUDOU », exposition collective Galerie Valois, Paris

    2019-09             « PANORAMA 21 » Installation Eliane AISSO, Ati okuku de imole, de l’invisible au visible, Institut du Fresnoy à Tourcoing, France

    2018-09             Formation complémentaire au Studio Nation des Arts Contemporains du Fresnoy à Tourcoing (France).

    2018-05             Exposition à la biennale de Dakar

    2018-02             Exposition Cotonou

    [video url="https://www.youtube.com/watch?v=WZ7VpfSNth8" format="16/9" position="full"]

    Plus d'infos
  • Aziangue Kossi

    Derrière ce nom l’on peut découvrir un jeune artiste au talent prometteur. Sa passion pour les femmes est son inspiration majeure. La sculpture est son expression, qu’il décline dans des personnages, des allures, des drapés.

    Passionné par les femmes

    Il aime avant tout sculpter les femmes. Et quel beau métier, faire de sa passion son art ! Dés ces premières œuvres il représente les allures féminines de la tête aux pieds. Plus il avant et plus elles deviennent abstraites. Les robes ondulent comme des drapés déployés par le vent.

    Un adepte de l'« l’UPCYCLING »

    C’est un artiste en symbiose avec son époque, rien ne se perd, tout se recycle. Consommons moins, récupérons plus est sa devise, un artiste eco designer en action. Il s’est penché sur le cheminement de nombreuses voitures. Ces beaux engins qui après avoir bien vécus en Europe sont envoyées en Afrique pour vivre leurs deuxièmes vies. A bout, épuisées, mainte fois réparées, rafistolées, elles vont vivre leur apogée dans les mains de Kossi Aziangue.

    Du réalisme à l'abstraction 

    Ces premières figurines sont des personnages tout en hauteur. Elles sont perchées sur des jambes élancées filiformes. Par un mouvement d’air, elles peuvent osciller comme si elles prenaient leur envol dans le tourbillon de la vie.

    Plus il avance et plus ces personnages deviennent des silhouettes aux allures globales. Les vêtements amples en mouvement deviennent prédominants. Ces dernières créations sont de plus en plus abstraites, de plus en plus synthétique.

    Un artiste passionnè à découvrir 

    A découvrir avec ses personnages filiformes de format moyen ou plus haut

    Plus d'infos
  • Bamous

    Monsieur Basile Moussougan exerce sous son nom d’artiste Bamous. Il est un des rares sculpteurs béninois ayant une solide formation artistique. Il fait partie des ainés de Cotonou qui a fait rayonnés l’art à travers les frontières.

    Il s'exprime en peinture et en sculpture

    Ses domaines de prédilections sont la peinture abstraite et les sculptures en bois. Il aime les tonalités dans les bruns auxquels il donne des éclats de luminosité de rouges et d’oranges. Dans ces sculptures, il travaille les matières naturelles comme le bois en prédominance avec quelques éléments joints d’étoffes, de coquillages et autres.

    Il a développé l'Art au Bénin

    Bamous fait partir des artistes ainés, précurseurs, ayant développés l’art au Bénin. Il a contribué à la diversité et l’ingéniosité de l’art contemporain dans cette région de l’Afrique de l’Ouest. Jusqu’à présent, il perpétue la transmission vers les jeunes générations.

    Extrait de sa bibliographie 

    2014    Biennale de Dakar, Bois sacré, exposition collective

    2003    Eau-Art-Déchets, opération de sensibilisation des collégiens béninois

    2000    L’art descend dans la rue, exposition avec Siso, Denis Akwété.

    Plus d'infos
  • D'Almeida Charly

    Ses sculptures sont comme des chemins de vie. Il y rassemble des masques globuleux, des visages lumineux, colorés, ludiques au travers de compositions réalisées à l’aide d’objets hétéroclites. L’Art du mouvement ! Dans des toiles lumineuses, l’artiste béninois met en jeu des perspectives où s’entrecroisent des équilibres incertains

    Quand l’histoire construit le destin

    Jeune enfant, il aimait le dessin et la construction de petits objets. En 1988, suite à des troubles au Bénin, les écoles du pays ont été contraintes de fermer. Il a profité de cette longue période pour composer ses premières créations. Il a ensuite poursuivi son initiation et son apprentissage durant 4 ans auprès de Joseph Kpobly, peintre et décorateur béninois.

    C’est en rencontrant son épouse en France, qu’il a développé sa carrière à Orléans, en Europe et en Afrique.

    Chef de file des artistes au Bénin  

    CHARLY D’ALMEIDA est l’un des ces artistes qui ont œuvré à faire rayonner les artistes du Bénin au-delà des frontières, tout autant en Afrique qu’en Europe et sur le continent américain. Jusqu’à ce jour, il est un chef de file pour l’organisation d’expositions collectives où il invite de jeunes artistes en devenir pour préparer la relève. Il s’investit également à diffuser son expérience au travers de conférences débats à Cotonou.

    Ferronnier dans l’âme

    Il a passé de nombreuses années à forger, souder, se perfectionner, créer et mettre en œuvre ses créations. Cela lui a donné beaucoup d’aisance et surtout une excellente maîtrise du fer. Son expérience, sa maîtrise et son perfectionnisme lui permettent de concevoir des œuvres avec une très belle finition.

    Il a débuté par la peinture

    L’artiste a fait ses premiers pas, ses premières créations artistiques au travers de la peinture. A présent, il revient en force avec ses toiles. Il met en scène des jeux de perspectives où s’entremêlent objets et couleurs.

    Vers plus d’abstraction

    Ses premières réalisations étaient plutôt réalistes. On pouvait y distinguer des masques, la conceptualisation de personnages. Actuellement, tout autant dans ses toiles que dans ses sculptures, on peut admirer une abstraction totale. L’artiste se libère de toute contrainte.  

    Charly D’Almaida nous emporte dans son univers pour noter plus grand plaisir

     

    Extrait de sa bibliographie

    2018    IN-DISCIPLINE#1, Espace Expression, Fondation CDG, Rabat, Maroc

    2018    IN-DISCIPLINE#1, Espace Montresso, Fondation Montresso, Marrakech

    2017    SIGNES DE POUVOIR, Galerie Louise Guirandou, Abidjan, Côte d’Yvoire

    2016    WHAT’S GOING ON ?, Maison Cotonou, Bénin

    2016    AKAA, Also Know As Africa 2016, Paris, France

    2016    SEGOU ART 2016, Centre culturel Koré, Ségou, Mali

    2015    CAPITALISME MON CHERIE, Le centre Vallois, Cotonou, Bénin

    2014    BOIS SACRE, Biennale Dak’Art, Dakar, Bénin

    2013    AFRIKA HEUTE, Museum Der Vôlker, Schwaz, Autriche

    2011    100 ARTISTES FOR A MUSEUM CASORIA, Naples, Italie

    2008    LE TEMPS, Centre Culturel Français, Cotonou, Naples

    2003    BETTY MOROTH, London, Royaume-Uni

    Plus d'infos
  • Dansou Marius

    Dans ses mains, le fer à béton devient des mèches de cheveux auxquelles il donne des formes étonnantes ! MARIUS DANSOU nous propose une série de sculptures contemporaines dont le thème est la coiffure de ces belles africaines

    Des sculptures en fer à béton

    Dans le domaine de la construction, on aligne des kilomètres de fer à béton. On organise en parallèle, en perpendiculaire de manière stricte et monotone.   Marius, quant à lui s’approprie ces mêmes barres de fer qu’il torse à souhait. Il les met en forme de manière surprenante, les déforme, reforme, tresse, boucle, pour leurs donner des allures de coiffures africaines.

    Un terrain propice à l’expression artistique

    L’art au Bénin est à l’image du pays, foisonnant ! Il y a une énergie, un dynamisme, offrant un terrain pro piste à une création originale, diversifiée. Les jeunes artistes trouvent le soutien avec et en collaboration des aînés, comme ce fut le cas de Marius avec DOMINIQUE ZINKPE. Adolescent, il aimait sculpter le bois et s’amusait de la sorte. Sa première participation à une manifestation artistique fut en tant qu’assistant. Il observait, scrutait… Et pourquoi pas moi, se dit-il ! L’élève est devenu n maître !

    Dans la continuité des coutumes ethniques              

    L’artiste par son travail du fer, s’inscrit dans la continuité des traditions des « AYATOGBEDE ». Ces spécialistes de la forge étaient chargés de la réalisation des outils   permettant le travail des champs et   de l’ensemble des   armes de guerre. Inspiré par la tradition, il perpétue les coutumes ancestrales de la forge.

    Les têtes de femme se multiplient, toutes aussi séduisantes les unes que les des autres.

     

    Extraits de sa bibliographie    

     

    2020    Exposition ART3f, galerie ART IN MOV, Kirchberg, Luxembourg

    2020    « Où allons-nous et quand ? », exposition individuelle, Le Parking, Cotonou, Bénin

    2020    « Mode in Africa », exposition collective ( Bénin, France, Sénégal, Angleterre, Nigéria), à St-Jean-de-Monts, France

    2019    « Résister », exposition en binôme avec Maksaens Denis, Institut Français de Cotonou, Bénin.

    2019    Résidence de création fondation Blachère, Apt, France

    2019    « Trans-fer », Fondation Blachère, Apt, France

    2018    « Bénin : L’Art Roi », Art-Cade Les Grands Bains Douche de la Plaine, Marseille, France

    2017    expositions en binôme, « Histoires brodées », Musée Africain de Lyon, France

    « Reflets, qui êtes-vous ? », Le Centre à Cotonou, Bénin

    2017    « Biennale de Lyon », « Mouvements », Pavillon de la Biennale de Lyon, France

    2017    Exposition « Paris-Cotonou-Paris », galerie Vallois, Paris, France

    2017    Exposition ART FAIR PARIS, Galerie Vallois, Grand Palais, Paris, France

    2016    Exposition AKAA, Foire d’Art contemporain et design centrée sur l’Afrique, Galerie Vallois, Paris, France

    2016    Exposition « Cotonou-Lomé », Maison Rouge à Cotonou, Bénin

    2015    « Esclavage Modern », à l’UNESCO, Paris, France

    2014    Exposition « L’envol », Institut Français de Cotonou, Bénin

    2014    Biennale de Dakar, exposition collective « Bois Sacré », Dakar, Sénégal

    2013    « Da-Bibla », Institut Français de Cotonou, Bénin

    2012    Biennale Benin, exposition collective « La Débrouille », Cotonou, Bénin

    2011    Résidence d’artistes au Bénin « L’un dans l’autre » - Echange avec les ateliers de Belleville ( France).

    Plus d'infos
  • Mededa Eric

    Eric MEDEDA est un jeune artiste plasticien et performeur impressionnant. Il nous entraîne, avec ses performances, du passé aux réflexions sur notre présent. Sur ses toiles, les femmes règnent, elles sont les ombres, les mères, les passions du présent entre conscient et inconscient. Un jeune artiste passionné à suivre.

    Le bleu dans tous ces états

    Il aime le bleu. Communément, cette couleur est utilisée pour son côté apaisant et calme qui inspire confiance.

    Mais, pour lui, le bleu est la couleur du doute. Alors que le bleu endort nos esprits, où est donc la vérité ? La vérité est-elle celle que l’on nous enseigne lors de notre chemin scolaire et tout au long de notre vie ? Douter et nous remettre en question ouvrent nos horizons.

    Un amour pour l’Art dès son enfance

    Très jeune, il a été attiré par le côté artistique des choses, par les manifestations traditionnelles, les sorties culturelles. A l’école, il a intégré des troupes de théâtre où il a pu explorer les chemins de l’expression. Il a très vite été heurté par les décors et la scénographie. C’est en discutant avec ses professeurs qu’il a trouvé son chemin : devenir plasticien !

    Explorer les voix de la création

    Eric MEDEDA est un explorateur de l’art. Son chemin est fait de formations, de collaborations, de résidences et rencontres artistiques. Il est curieux et ouvert aux nouveautés dans le monde de l’art. C’est, aussi et avant tout, un homme imprégné de son époque et des nombreux défis actuels de nos sociétés. Il est particulièrement attaché à la liberté de penser, d’agir, à l’égalité entre le féminin et le masculin.

    La communauté est sa colonne vertébrale

    Il n’est rien de plus stimulant que de se confronter à ses frères artistes. Avec ses amis Marius DANSOU, Eliane AISSO, Remy SAMUZ et bien d’autres encore, il forme une joyeuse équipe. Et, comme aime le souligner Marius, la rigueur est le maître mot pour avancer.

    Un jeune artiste que nous n’avons pas fini de découvrir !

    Plus d'infos
  • Negrier Sophie

    C'est l'Art de la sobriété sous son regard photographique en noir et blanc. Elle nous livre des tirages en grands formats de ses mises en scène interpellantes. Elle partage sa sensibilité, sur l'histoire culturelle ou des sujets de société.

    Un pied ici et un pied ailleurs

    SOPHIE NEGRIER est née en 1983 en France, où elle a grandi en s’imprégnant de la culture française. Elle est partie au Bénin en 2009, dans le cadre d’un travail de fin d’études aux Beaux-Arts portant sur les coiffes africaines. A présent, elle vit au Bénin où elle s’est intégrée à la vie locale. Elle exerce en tant qu’enseignante, est au contact des jeunes générations et continue à explorer sa passion pour l’art à travers divers projets. Son vécu et son expérience lui donne un recul, une perspective sur nos cultures différentes. Un pied en Afrique, un pied en Europe lui donne une grande ouverture d’esprit, un regard avisé, curieux et plein d’introspection sur nos collectivités.

    Un regard percutant

    [video url="https://www.youtube.com/watch?v=4BqsZdGd_2g" format="16/9" position="full" autoplay=1]

    Etre une artiste contemporaine lui permet de s’immerger dans notre société, d’observer, de se questionner sur le présent, le futur. A l’opposé du spécialiste, du scientifique qui va opérer par des méthodes empiriques (poser un cadre, analyser, valider son étude), l’artiste joue de son instinct ! Imprégnée de sa culture, ses apprentissages, son vécu, son parcours artistique, elle s’exprime.

    Par son chemin de vie, elle a intégré la société africaine. Et même si l’Afrique est extrêmement vaste et diversifiée du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, son parcours lui ouvre une porte intérieure sur l’Afrique. En avoir une vision interne lui permet avant tout d’avoir un regard percutant et mesuré sur les sensibilités, les aspirations, les défis de notre époque.

    Une mise en valeur par la sobriété

    Certains misent sur l’abondance. Un amas d’informations, de couleurs, des décors chargés, des montages surprenants en fond de travail. A l’opposé, Sophie a opté pour un traitement photographique d’une grande sobriété.

    D’une part, elle travaille ses photos en noir et blanc, et d’autre part elle extrait son sujet de tout contexte. Elle pose son regard sur une femme, un personnage, une coiffure … qu’elle laisse apparaître sur un fond blanc, sans aucun apparat. Le sujet se retrouve face à nous en toute simplicité.

    La photographie est son mode d'expression majeur

    Sophie est une artiste pluridisciplinaire comme les artistes de sa génération. Elle s’exprime par des installations, des dessins… Néanmoins, son mode d’expression majeur est la photographie.

    Elle met en scène ses sujets

    Elle travaille particulièrement son sujet selon les thèmes, les séries. Elle réalise un travail de fond, de mise en scène, de mise en valeur, de pure création artistique sur l’objet de l’étude pour passer ensuite à la photographie.

    Son choix, les grands formats

    Elle préfère des tirages photographiques dans des grands formats. Cela nous transporte davantage dans un face à face imposant et éblouissant avec ses personnages.

    Sophie Negrier : une jeune artiste, photographe, à découvrir

    Extrait de sa bibliographie

    2020    MUSEE DU PETIT FORMAT, Exposition, Nîmes en Belgique

    2020    ART3F Luxembourg, Exposition d’Art Contemporain, Luxembourg

    2019    BORDELINE, Photographies, Installation, Dessins, Maison rouge, Cotonou, Bénin

    2018    NUIT BLANCHE, Photographies, Institut Français, Cotonou, Bénin

    2017    JUSTE UN PEU PETIT, POUR NE PAS ETRE TROP GRAND, Photographies, Institut français de Cotonou, Bénin

    2017    REFLETS, QUI ETES-VOUS… , AVEC Marius Dansou, Sculpteur, Le Centre, Abomey, Bénin

    2015    ET SI LE XXIIe siècle… , avec Prince Toffa, créations textiles et photographies

    2007    L’IDEE DU BONHOMME, avec le Collectif Sztukart, Grenoble, France

    Commandez l’une de ses œuvres !

    Vous êtes séduit(e) par l’une des œuvres de ce fabuleuse artiste ? Contactez-nous pour commander l’une de ses créations, ou pour obtenir davantage d’info  !

    Plus d'infos
  • Prince Toffa

    Prince Toffa

    Un artiste contemporain africain hors normes ! Son art de l’upcycling s’exprime à travers des performances stupéfiantes et des toiles étonnantes. Il puise ses matières premières dans le recyclage du plastique et des pétales métalliques qu’il découpe dans des canettes de boisson. Toffa est un ambassadateur de l’art contemporain africain étincelant !

    Un artiste dans l’âme

    Certains font de l’Art, d’autres sont habités par l’Art ! Pour Toffa, c’est l’Art qui a trouvé son Prince. Quelque soit son mode d’expression, il est interpelant, il le fait avec éclat et passion. Il a développé son propre mode d’expression, son Art est à part.

    Un artiste avant-gardiste

    Prince Toffa c’est penché sur la problématique des déchets produits en masse bien avant l’heure, bien avant que cela ne devienne un sujet courant, un sujet pour chacun de nos pays, nos continents… Il travaille le plastique, le fer de récupération dans des cannettes de boisson comme matière première. Il crée des œuvres dans la mouvance de l’upcycling en vue d’interpeler, de créer la réflexion, d’engendrer des changements… L’actualité à dépassé ce visionnaire du siècle dernier !

    Un styliste décalé

    Créer, inventer, innover par le biais des étoffes est un vecteur d’expression indissociable pour Prince Toffa. Ce fut son premier canal d’expression et cela reste un mode majeur qu’il décline dans des costumes uniques, extraordinaires et dans des toiles métalliques saisissantes. Toffa crée ses propres tissus totalement conçus de matière recyclées. Il commence par coudre des pétales de plastique, ou des pétales de fer découpé sur un support récupéré et passe ensuite à la conception de tenues princières ou de toiles surprenantes.

    L’Art de la performance

    La performance dans l’Art contemporain africain est un mode d’expression majeur, par moment plus ésotérique que d’autres. L’Art de la performance pour Toffa s’inscrit dans la continuité de ses œuvres, de son combat pour un monde meilleur, pour un monde plus respectueux de notre planète. Il défile dans des tenues improbables, des étoffes recyclés avec faste sur divers continents, il attise les regards émerveillés et interpelés par son spectacle. Il suscite l’adhésion à son combat par son Art, sa personnalité et la limpidité de son message, de son expression.

    Porte parole d’un continent

    L’Art contemporain est avant tout un mode d’expression, de communication sur notre contemporain ! L’artiste Toffa par son Art, ses toiles étincelantes, si particulières, ses performances séduisantes, stupéfiantes met à l’honneur l’Afrique, l’Art contemporain africain, et les enjeux environnementaux de son pays, de son continent, de notre planète.

    Un artiste à part entière à découvrir, à voir…

     

    Plus d'infos
  • Quenum Gérard

    Gérard Quenum est particulièrement connu pour ses sculptures et ses installations dans lesquelles il intègre des têtes d’enfants semblables à des têtes de poupées. Avec ces petits êtres perdus dans ses œuvres, il nous touche directement au cœur. Cet artiste béninois à la personnalité dense et posée est interpellant.

    Un artiste contemporain du Bénin

    Gérard Quenum a installé son atelier au Bénin au calme, en bordure d’une lagune. Entouré d’une végétation luxuriante, il a trouvé un cadre de vie serein et propice à la création. Loin de l’agitation et de l’effervescence de Cotonou, ce lieu de prédilection lui permet de mener, en toute quiétude, une réflexion sur notre société et son devenir.

    Il crée son style

    De nombreux critiques d’art aiment associer ses sources d’inspiration à d’illustres artistes comme Picasso, Dubuffet, Paul Klee, Jean Michel Basquiat, … Au-delà de sa culture artistique, force est de constater qu’il a créé son propre univers, son courant d’expression. Son style unique transparaît au travers de ses peintures, sculptures et installations.

    Une grande sensibilité

    Une grande partie de son œuvre est constituée de sculptures, d’installations imposantes dans lesquelles les enfants sont les personnages principaux. Fort sensible à la maltraitance des enfants, sous toutes ses formes et sur tous les continents, il les met en scène.

    « Les enfants sont nos plus belles créations, mais également les premières victimes de la folie des hommes ! », Gérard Quenum.

    Une peinture épurée

    Son trait sensible donne libre cours aux émotions, aux inspirations. Des formes et des traits épurés laissent juste l’essentiel apparaître. Il se dépouille de tout artifice pour mettre tout l’éclairage sur son sujet. Il travaille, principalement, avec les couleurs primaires.

    Des installations renversantes

    Face à une installation d’ampleur, le spectateur se sent davantage intégré, concerné par la démarche proposée. L’interaction entre l’artiste et le spectateur en est d’autant plus prenante et interpellante. Je citerais par exemple « l’échelle de la vie », une large échelle d’environ 4m de haut représentant les différents passages de vie.  

    Laissez-vous emporter dans son univers sensible...

     

    Extrait de bibliographie

     

    2017     ART / AFRIQUE, Fondation Louis Vitton, Paris

    2013     REGARDS DERACINES, Galerie Christopher Gerber, Lausanne, Switzerland (Solo)

    2012     AFRIKA MUSEUM, Berg en Dal , the Netherlands

    2009     O BENIN ESTA VIVO AINDA LA, Museu da Cultura Afro-Brasileira, Salvador-de Bahia, Brazil

    2008     BENIN 2059, Fondation Zinzou, Cotonou

    2008     ANGAZA AFRIKA, Afraican Art Now, October Gallery, London, United Kingdom

    2004     AFRICAS, Galerie Raquel Arnaud, Sao Paulo, Brazil

    2001     BOULV’ART, La Ciotat, France

    1995     ART BENINOIS CONTEMPORAIN, Centre culturel Français, Cotonou, Benin

    Plus d'infos
  • Remy Samuz

    Il manipule le fil de fer avec dextérité, lui donne corps. Des têtes, des mains, des personnages prennent vie entre les mains de Remy.

    Sa matière, Le fil de fer 

    Il se destinait à la mécanique. Il n’a conservé que la matière, le fer, sous sa forme la plus minimaliste le fil. Il donne l’impression de le manipuler avec aisance, sans limite avec les formes, les équilibres, l’apesanteur.

    La naissance de l'imaginaire

    Enfant, Remy était subjugué par l’agilité des oiseaux construisant leur nid dans un ballet de va-et-vient aériens. Comment des petits êtres de quelques grammes à peine peuvent-ils chercher sans relâche et transporter autant de brindilles ? Avec un savoir-faire hors pair, ils construisent la structure de base, étoffent petit à petit leur futur logis, entremêlent, tissent, croisent, de savantes compositions. Le Tisserin   est un de ces incroyables oiseaux aimant se donner en spectacle !

    Remy s'amuse

    A la sortie de ses apprentissages, Remy s’amuse, non pas dans le domaine de la mécanique, mais plutôt dans la créativité avec quelques fils de fer.   Il trouve auprès de Dominique Zinkpé un soutien, une structure d’accueil. C’est dans l’atelier de ce dernier qu’il mûrira sereinement son projet.   Les fils de fer commencent à prendre forme, il les tort, les torsade, les courbe, les tresse, les assemble… Il s’amuse à leur donner des formes d’araignées géantes, d’animaux disproportionnés, amusants, surprenants !

    Les sculptures respirent jusqu'à devenir des corps partiels ou entiers

    Plus d'infos
  • Théodore Dakpogan

    L’artiste récupère des montagnes de casseroles en émail, aux décorations variées, fleuries, parfois avec des portraits de personnalités figées dans l’émail ! Cela constitue sa matière première pour ses sculptures contemporaines, pour des masques, des personnages déjantés et  bien d’autres encore.

    Une démarche de l’upcycling depuis des dizaines d’années

    Dans une démarche éco-responsable, il favorise le circuit court.  Son premier travail consiste à récupérer la matière première.  Sa spécialité est l’utilisation de vieilles casseroles en émail qu’il collectionne depuis de nombreuses années avec patience et persévérance.

    L’histoire des casseroles

    Il faut dire que dans certaines parties de l’Afrique, la casserole est une valeur sûre pour tout nouveau ménage. Lors des mariages, l’on offrait des montagnes de casseroles dans des déclinaisons de formats.  Des séries de dix unités allant du grand format pour trente personnes au plus petit pour dix personnes. Et comme les familles sont généralement nombreuses, les jeunes couples se retrouvaient vite avec des quantités invraisemblables de ces ustensiles de cuisine !

    Les casseroles, un support pour la propagande !

    A une époque, les personnalités politiques ont utilisé ce support pour faire leur propagande.  Il n’était pas rare de voir sur ces belles tôles émaillées des personnages politiques et même des têtes de président en guise de publicité. Quelle matière formidable pour un artiste contemporain !

    Un regard en pleine maturité

    En Afrique, nous pouvons observer une jeune génération d’artistes contemporains hyper dynamique et productive.  Théodore, quant à lui est de la génération des aînés qui ont fortement contribué au développement de l’Art Contemporain Africain au Bénin. Et comme le soulignait Hamadou Hampaté Bä, le savoir des aînés est d’une richesse incommensurable.  Les choses les plus banales sont parfois aussi celles que l’on néglige le plus. Théodore Dakpogan a ce privilège de pouvoir poser son regard de vieux sage sur l’art contemporain d’une part et d’autre part sur notre société moderne.  Nous sommes aux antipodes de l’immédiateté et de ses combats.

    Une démarche Eco-design originale à découvrir !

    Plus d'infos
  • Tossou Elon-m

    Elon-m est un jeune virtuose du trait, il s’exprime par le dessin, la peinture et la sculpture. Il trouve son inspiration dans la nature et sa culture traditionnelle. Il explore différentes techniques avec une prédilection pour les matières naturelles.

    Son inspiration est la nature

    Dès son jeune âge, il est captivé par la nature ; son plaisir est l’observation des textures dans une végétation luxuriante. Il a grandi en bordure d’océan, avec pour horizon, un nuancier de bleus infinis. Son quotidien est un panel de tonalités verdoyantes, de terres de sienne aux ocres rougeoyants. Il a fait de son environnement une passion pour les couleurs.

    Un artiste dans l’âme

    Certaines personnes s’appliquent dans des cursus artistiques avec persévérance. Il y en a d’autres qui sont avant tout des êtres bouillonnants, des artistes dans l’âme ne demandant qu’à s’exprimer, à exploiter diverses voix. ELON-M est l’une de ces personnes, il nous entraîne dans un livre ouvert, sur les chemins de ses créations, avec pour horizon l’infini…

    Il met sa culture à l’honneur

    Grandir en bordure de la côte béninoise, c’est grandir au sein d’une intense richesse culturelle. Que l’on parle des premiers royaumes et de leurs luttes d’influences, de la traite d’êtres humains, des hommes, des femmes et des enfants dans des conditions épouvantables, des petits royaumes actuels et des traditions vaudou, cette terre est riche d’une culture complexe. C’est une source inépuisable d’inspiration pour Elon-m

    Formation au centre d’Art de Ouidah

    Son père l’inscrit au centre d’art de Ouidah où il aura le plaisir de travailler sous la direction de l’artiste CODJO PASCAL AVOKPO. Il se plonge dans le prisme des techniques artistiques. Il y développe son art pour le dessin et devient un spécialiste de ce registre multidimensionnel.

    Un jeune homme à suivre

     

    Extrait de sa bibliographie

    2009      Il reçoit le premier prix «Prom’Art Jeunes » au Bénin

    2010      Il reçoit le Golden Awards au Bénin

    2012      Résidence Université d’Oka au Nigéria, «Art is Everywhere »

    2015      Résidence en Chine de deux mois et exposition « Unseen Words »

    2017      Exposition au centre culturel chinois de Cotonou, «La suite du temps »

    Plus d'infos
  • Vodouhe Nathanaël

    Nathanel VODOUHE est un jeune artiste de Cotonou, au Bénin, à l’univers particulier ! Pat à pat, sereinement, il nous invite à aller à la rencontre de ces forêts, ces plantations de sculptures filiformes aux allures de cigarettes !

    Son univers : La forêt de nos addictions

    Monsieur VODOUHE est posé, tel le vieux sage regardant avec recul notre société. Il se tient à distance de l’agitation, de l’effervescence, de l’instantané. Il explore et observe le monde contemporain.

    Il épinglé dans ses sculptures, les chemins de nos addictions.

    Une trajectoire de rencontres

    Comme il le souligner, les écoles d’art sont encore assez rares en Afrique. Sa formation artistique, il l’a construite au travers de ses rencontres. Il a intégré l’atelier de Monsieur Dominique ZINKPE. Et ensuite, il a poursuivi ses recherches par des échanges artistiques, des résidences réalisées entre autres, au Maroc, au Sénégal, en Belgique, en France…Ce sont des moments privilégiés, de collaboration, de remise en question, de destruction et reconstruction.

    Un long cheminement ou il reste tant de choses à parcourir !

    Il travaille la nature en la respectant

    Il travaille la matière naturelle, le bois. Il évite l’utilisation des essences précieuses de l’Afrique. Ces bois rares qui mettent d’innombrables années à croitre, s’épanouir pour devenir ses arbres géants. Son choix c’est porté sur l’eucalyptus, ses arbres poussent comme des flèches vers les cieux, avec une croissance rapide. Il a choisi ces arbres plantés et cultivés par l’homme comme matière première, par respect pour la nature.

    Nathanaël, un artiste percutant

    L’enfant de ZINKPE vole de ses propres ailes, il n’a pas fini de nous surprendre !

    Face à ses œuvres, nous sommes projetés dans l’univers de nos propres addictions

    Extrait de sa bibliographie 

    2019      Triple exposition, Halles de Schaerbeek et fondation Montresso, Bruxelles, Belgique

    2018      IN-DISCIPLINE#1, Espace Expressions, Fondation CDG, Rabat Maroc

    2017     Exposition à la Galerie Valois, Paris, France

    2015      Exposition collective, Nice, France

    2014     Performance à la 4’ éd Festival Africain d’image virtuelle artistique (FAIVA), Bamako, Mali

    2014      Collective exhibition et performance Kin Studio, Kinshasa, RD Congo

    2013      Génération intense, Maison rouge, Cotonou, Bénin

    2012      Exposition de la biennale « Regard Bénin 2012 du projet spécial », Centre d’Art contemporain, Abomey, Bénin

    Plus d'infos
  • Zeus

    Originaire du Sénégal, l’artiste Zeus croque de belles silhouettes africaines sur toile. Ses graffs ou Art de la rue, basé sur la récupération de matériaux, sont tout simplement magnifiques. Sélectionnées par Art In Mov, en Europe et partout dans le monde, ses œuvres sont à découvrir absolument ! 

    Zeus : un charisme hors du commun

    Cet artiste sénégalais terriblement charismatique est un enfant de la rue de Saint-Louis. Zeus est un homme qui s’intéresse aux autres et qui prend le temps de partager. Il aime capturer l’instant et les expressions des africains ou des touristes de passage, afin de les transmettre avec humour dans ses œuvres. C’est également un véritable descendant des grapheurs sur toile.

    L’Eco-Design présent dans ses toiles

    Zeus a pour principe de récupérer des matériaux tels que des chutes de tissu ou des articles de journaux pour réaliser ses œuvres. Il les intègre ensuite de manière à donner vie à ses personnages. Ce principe écologique et économique peut alors être appelé « Eco-Design ».

    Par le biais de ses toiles ludiques, il nous ouvre alors une fenêtre sur l’Afrique, en y reflétant ses expressions et ses couleurs.

    Commandez l’une de ses œuvres !

    Vous avez le coup de foudre pour cet artiste sénégalais de talent, et pour ses superbes œuvres ? Contactez-nous pour commander l’une de ses créations, ou pour obtenir plus d’info !

     

    Plus d'infos
  • Zinkpe Dominique

    Dominique ZINKPE est un artiste pluridimensionnel présent dans le monde entier. Quel que soit son mode d’expression artistique, il le décline avec le même talent et en toute liberté. Ses grandes passions sont le dessin, la peinture, les sculptures sur bois ou en bronze, les installations et les performances.

    Un artiste aux horizons multiples

    Autodidacte et talentueux l’artiste est né en 1969 à Cotonou au Bénin. Il débute par la sculpture, où il perpétue les traditions ancestrales des jumeaux appelés les « IBEJI ». Il excelle de même dans l’art du dessin et de la peinture où il explore, transforme et déforme.

    A travers ces divers mediums l’artiste a développé son propre univers. Il ne connaît pas de limite et ne reste pas confiné dans ses habitudes. Avec une parfaite cohérence il explore en permanence ses différents modes d’expression.

    Un artiste contemporain, témoin de notre société !

    On ne peut décrire le parcours artistique de ZINKPE sans parler de ses installations et performances, comme par exemple : « Malgré tout » (Akaa, Paris, 2017).

    L’art interpelle, entraîne la réflexion, fait naître le débat, tout en laissant la liberté à tout un chacun de l’interpréter à sa façon. L’art percute les esprits. Les installations de ZINKPE sont finalement fort semblables aux préoccupations des pays voisins ou d’ailleurs. Ainsi ZINKPE contribue à décrypter notre société tout en nous permettant de devenir un acteur à part entière.

    Un atelier dans une ville bouillonnante

    Cotonou est une ville en effervescence. L’activité y est intense et trépidante. Les rues sont fort animées. A l’image de la ville l’art y est très diversifié et riche de multiples courants. Cette capitale en perpétuelle agitation représente une source d’énergie et de créativité pour les artistes.

    Pour échapper à cette frénésie Dominique ZINKPE a installé son atelier et sa galerie dans un lieu calme, entourée d’un jardin boisé. Il y règne une grande sérénité propice à une création foisonnante. Ouvert à toutes les rencontres ZINKPE aime y accueillir les artistes de passage.

    La sagesse des aînés

    L’atelier de Zinkpe est en même temps un lieu de création et de partage au quotidien. Il encadre en permanence quelques jeunes artistes et soutient de nombreuses manifestations artistiques comme la Biennale des Arts de Cotonou. En plus il s’est engagé dans la région d’Abomey, où il anime des rencontres, des formations et des ateliers artistiques.

    Commandez l’une de ses œuvres !

    Investir ou ce laisser séduire par l'une des oeuvres de cet artiste béninois renommé ? Contactez-nous pour commander l’une de ses créations, ou pour obtenir davantage d’info  !

     

    QUELQUES EXPOSITIONS PARMI LES REALISEES

    2020      EXPO ART CONTEMPORAIN, Kirchberg, Luxembourg

    2019      GROW BOX ART PROJECT, Zeitz MOCCA Museum, Cape Town, Afrique du Sud

    2017      EN MARGE, In Situ, Fabienne Leclerc, Paris, France

    2017      AKAA, Paris, France

    2016      SUMMER EXHBITION 2016, Gallery of African Art (Gafra) London , UK

    2015     AFRICA A AFRICANS, Museu Afro Brasil, Sao Paulo, Brésil

    2011      MANIFESTE, Fondation Zinzou, Bénin

    2011      MANIFESTE, Fondation Zinzou, Bénin

    2010      AFRICA 2.0, IS THE A CONTEMPORAIN AFRICAN ART ?, Influx, Contemporary Art, Lisbon, Portugal

    2002      DAK’ART 2002, Biennale d’Art Contemporain, Dakar, Sénégal

    1999      10 ANS, LE TEMPS D’UNE PASSION (solo), Ambassade de France, Benin

    1996      SOLO EXHIBITION, Exposition Galerie Von Miller, Frankfurt, Allemagne

     

    Plus d'infos
  • Zossou Raphaël

    Ce jeune artiste contemporain béninois base sa démarche sur l’écologie. Il crée de manière constructive et respectueuse de son environnement. Il réalise des œuvres colorées, ludiques, étonnantes qu’il décline en sculptures de PVC et en dessins colorés.

    L’écologie, sa démarche première

     La nature et la production humaine offrent de nombreuses possibilités de matière première. Notre société moderne a poussé la consommation à son excès. L’Afrique en souffre énormément, elle est inondée de produits bons marchés, de qualité médiocre, à la vie éphémère qui produisent des montagnes de déchets. C’est une source inépuisable de matière première pour l’artiste.

     

    Un artiste du Bénin

     

    L’artiste est porté par le courant des artistes rayonnant aux alentours de Cotonou. Ce sont ses amis, ses frères, ses pères . Le fait d’appartenir à une fratrie est extrêmement porteur. Le partage et la confrontation avec d’autres artistesest source de remise en question continue, de nouvelles propositions, de nouvelles orientations.

     

    Décomposition et recomposition de la matière

     

    Dans sa démarche d’ECO DESIGN, l’artiste démonte les produits mis au rebut. Puis il utilise chaque pièce comme une matière précieuse à part entière. Il se détourne de l’objet premier et l’utilise pour sa forme, sa couleur, sa structure. Vient ensuite le temps de la reconstruction et la création d’une nouvelle composition.

    A découvrir : ses œuvres amusantes et surprenantes !

    Extrait bibliographie

    2020-11      Exposition "AFRICA 35", Rennes, France

    2020-01      Exposition "ALAK'ART" au Café des Arts chez Carine de Fidjrossé, Cotonou

    Plus d'infos

Art In Mov

Art In Mov vous propose une boutique en ligne d’œuvres uniques d’art contemporain africain, livrées pour vous en Europe et dans le monde entier. Découvrez des approches surprenantes, ainsi que des réflexions et révoltes au travers de créations colorées.

C’est un regard féminin, humain et écologique posé sur les différents artistes montants. Une délicieuse ode au voyage au cœur de la culture africaine.

Haut de la page